Histoires en livres scènes images et voix

Histoires en livres scènes images et voix

Enfance et jeunesse


Le roman vrai d'un enfant star

 

ESTEBAN

y Diego

 

Le premier roman vrai de la vie d’un « enfant star »

écrit en étroite complicité avec Esteban Durand et Diego Losada

© 2020 - Jonathan Olivier et Esteban Durand et Diego Losada

 

"J'ai inventé des personnages,

j'ai imaginé des aventures extraordinaires

pour mettre en scène des enfants et adolescents

dans des romans pour la jeunesse...

 

Mais jamais je n'aurais inventé

la fabuleuse aventure qu'un garçon prénommé Esteban

a vécu réellement au cœur de sa jeunesse !

 

C'est le récit authentique d'un "roman vrai"

que j'ai entrepris d'écrire ici,

avec l'étroite complicité des protagonistes.

 

Témoignage exemplaire d'une expérience

sans précédent dans l'histoire des enfants-stars en France,

ce récit est aussi celui d'une jeunesse

dont on ne parle guère,

de celle qui vit et partage ses passions

sans chercher la gloire et avec générosité.

 

Si la célébrité vient cependant cueillir l'enfant

sans prévenir, cet enfant-là sait rester attaché

à ses racines et préserver son authenticité..."

 

Esteban sans Diego n'est plus vraiment Esteban

et Diego sans Esteban n'est pas vraiment Diego !

 

Il y a eu une existence du duo avant les Kids,

il y a une existence du duo après les Kids !

 

Cette histoire est donc aussi celle du duo..."

 

Jonathan Olivier

 

 

 

 

 

COUVERTURE EN MAIN.jpg

 

  

 

La mise en scène d'une biographie

Note d'intention de l'auteur

 

Il s’agit de placer les personnages dans un cadre visuellement perceptible par le lecteur (grâce à la description) : pour le cinéma, une « continuité dialoguée » qui serait dite hors décor n’a pas d’intérêt pour un spectateur. Les dialogues ou l’action décrite ne prennent un sens que s’ils sont mis en espace, avec du mouvement ou non. Comme au cinéma, j'utilise des cadrages (gros-plans, plans moyens, plans d’ensemble, etc.), des champs et contre-champs s’il y a dialogue ; j'utilise aussi le « travelling » avant ou arrière, le panoramique, etc., voire la « plongée » ou « contre-plongée ». La biographie doit se lire et « se voir » en même temps : le récit devient film où l’auteur-narrateur amène le lecteur où il veut le conduire. Ici, je veux amener le lecteur aux côtés d’Esteban (et Diego), au milieu de sa famille, de ses proches, des techniciens en tournées Le lecteur va le suivre, l’accompagner, presque entrer en communion avec lui puisqu’il s’invite dans ses pensées intimes rattachées à tel épisode de sa vie. Durant toute la période du travail d'écriture, Esteban et Diego auront nourri ma narration par leurs témoignages « de première main », me confiant leurs émotions liées à des moments forts ou purement anecdotiques... Le lecteur peut ainsi entrer en empathie avec le « héros » (les héros) de ce curieux roman ! Je découpe mon « scénario » en épisodes (ou chapitres), dont chacun a une chute qui donne envie de lire le suivant. Grâce à l'étroite collaboration d'Esteban et Diego et des membres de leur famille, j'ai la possibilité de reconstituer au plus près de la vérité et avec force détails ce parcours incroyable d'un jeune garçon depuis sa petite enfance jusqu'aux Zéniths ! La vie artistique du duo, doublée d'une complicité magnifique depuis la naissance des deux garçons, s'inscrit constamment en filigrane dans mon récit: Esteban sans Diego n'est pas tout-à-fait Esteban et Diego sans Esteban n'est pas vraiment Diego!

 

 

 

Les thèmes qui suivent ne sont que quelques éléments extraits du plan d'écriture.

 

 

Deux berceaux pour une passion

Où un duo nous est né !

 

Le duo « Esteban y Diego », c’est l’aventure de deux cousins passionnés de musique et plus particulièrement de guitare et de chant (rumba flamenca, pop-reggaeton). Le duo est né naturellement. Enfants, Esteban et Diego sortaient leur guitare lors des fêtes de famille. Dans la « tribu » d’Esteban et de son cousin Diego, on chante flamenco, on vit flamenco. C’est naturel : leur famille maternelle est espagnole ! A la maison, chez les amis, on s’amuse en musique et en chansons, on joue de la guitare pour se faire plaisir, on danse sur des rythmes flamenco

 

Ensuite les garçons ont commencé à être sollicités par des associations pour se produire. Puis les « radios » locales ont fait entendre leurs voix et leurs cordes de guitare, puis des télés, ici et ailleurs. Des concours de jeunes talents les ont mis en avant, construisant, pierre par pierre, un futur édifice bien assis : le duo « EyD », qui va se produire notamment pour le bénéfice d’œuvres caritatives - car EyD ont comme marqueur commun une volonté irrépressible de rendre service, de soutenir de nobles causes, d'aider matériellement des personnes malmenées par la vie - et particulièrement des enfants et adolescents.

Il y a eu donc comme une prédestination à ce qu'Esteban soit intégré au groupe choral enfantin, au succès phénoménal, qui allait déferler joyeusement sur l'Hexagone et au-delà même de nos frontières avec la bannière de l'UNICEF... L'aventure fabuleuse qu'allait partager Esteban avec trois filles et un autre garçon, parenthèse totalement imprévisible dans la vie de l'adolescent, a été le révélateur d'un charisme emblématique : le petit chanteur à la « guitare de grand » qui avait fait un « tabac » sur le plateau de The Voice Kids en 2014, est un garçon dont l'authenticité et l'équilibre n'ont jamais été ébranlés par les paillettes et la gloire. Derrière la notoriété, il y a la vie, la vraie vie... Et c'est cette vie vraie que j'ai voulu raconter, que les couvertures des « people » occultent. Cette biographie unique en son genre peut apporter beaucoup à une jeunesse en recherche de valeurs, d'objectifs, de repères.

 

 

Quand Esteban écrit sur les murs…

et les franchit pour atteindre l’inaccessible !

  

Où un petit enfant « à la guitare de grand »

prend l’envol pour le zénith

 

Marcos Escuderos, casteur de The Voice, a proposé Esteban aux producteurs du groupe « Kids United » sans passer par la case « auditions » ! Esteban dit d'abord « non » car il veut protéger l’intégrité du duo. Son complice Diego insiste pour que le jeune cousin accepte. « Tu es fou ! C’est une chance formidable ! » Fin 2015, Esteban devient membre des « Kids United ». Le groupe d'enfants est rendu célèbre grâce à une reprise de Demis Roussos « On écrit sur les murs ». Un projet d'envergure dont une partie des bénéfices est reversée à l'UNICEF. Les Kids United, ce sont 3 albums vendus à près de 2 millions d'exemplaires et donc près de 2 millions d'euros reversés à l'association.

 

C'est aussi 3 tournées qui ont affiché « complet » sur la plupart des Zéniths entre octobre 2016 et août 2018.

 

 

Manon

Une émouvante et dramatique histoire…

 

Quand on peut donner du bonheur…

 

Le 23 avril 2018, on apprend par les réseaux sociaux qu’une fan du duo et des Kids United s’est faite renverser par un camion. Ça a fait un tel « buzz » sur le net que les garçons ont décidé de publier un « post » en souhaitant un bon rétablissement à Manon. La maman de Manon a fini par joindre Nathalie (mère de Diego et agent officieuse du duo) au téléphone. C’est la qu’on a appris que c’était très grave et que Manon était dans le coma. Manon était non seulement attachée à Esteban et Diego mais aussi à Nathalie avec laquelle elle avait tissé un lien amical. Elle rêvait de rencontrer les Kids United. Nathalie lui avait obtenu un passe pour aller en coulisses lors du concert auquel elle devait assister le 17 juin 2018 mais... elle décédera deux mois plus tôt, le vendredi 27 avril. Lors du concert auquel assisteront sa maman, sa grand-mère et sa sœur endeuillées, Esteban a rendu un hommage surprise à Manon sur scène, dans un Zénith complet. L'émotion du public fut sidérante.

 

 

Faire avec les « fans »

 

Il y a des fans fidèles depuis la toute première télé. Certains sont capable de faire plus de 800 kilomètres juste pour voir EyD ! Des fans, souvent féminines, viennent « camper » devant la maison pendant des heures - comme le faisaient autrefois de jeunes femmes, les fameuses « groupies », devant le domicile de la super-star Claude François Mais ici, il s'agissait de jeunes filles. Des confettis pailletés en forme de cœur sont semés tout le long du trottoir de la rue et des cadeaux sont jetés par-dessus la grille; des vêtements, des bijoux sont offerts. Des lettres d’amour enflammées sont envoyées à Esteban et certaines sont plutôt coquines - et même plus !

 

Quand on écrit sur les murs, difficile de faire le passe-muraille…

 

Cela va des passants qui abordent Esteban pour lui dire qu'il en est le sosie aux piratages tous azimuts : sur la mer du succès et de la gloire naviguent d’odieux pirates en quête d’abordages. Les requins avides de croquer les notoriétés ont les dents acérées...

  

 

Le côté obscur des coulisses

Tout n’est pas brillant dans le monde des paillettes !

 

Les dangers venimeux de la notoriété

 

Les « enfoirés du milieu du show-biz », ça existe : Esteban et ses proches en ont rencontrés !

Les confrontations avec un monde impitoyable laissent quelques traces douloureuses ; les « coups tordus » sont légion et touchent toute la famille.

 

« On a rencontré des personnes si peu bienveillantes durant l’aventure Kids United, qu’après, lorsqu’ Esteban a retrouvé Diego, on a tout fait pour s’entourer de personnes de confiance, saines et avec de vraies valeurs. »

 

 

 

Synopsis

 

Été 2019, dans une région reculée et sauvage de l'Espagne, au cœur du Parque natural del Alto Tajo, Esteban et son inséparable cousin Diego font une randonnée à vélo alors qu'ils séjournent dans le village qui est le berceau de la famille maternelle. Esteban s'arrête : le clocher de l'église sonne et draine son regard ; ce village, Huertahernando, c'est toute sa jeunesse et aussi le berceau de ses débuts de guitariste et de chanteur avec Diego, son aîné... Des flash-back vont le ramener dans sa petite enfance et celle de Diego, l'histoire de sa famille, puis le lecteur, au fil des chapitres (épisodes) sera transporté dans un voyage dans le temps, non chronologique, qui va lui permettre de découvrir les séquences marquantes, importantes ou anecdotiques, de la vie d'Esteban et du duo. L'épopée des Kids va naturellement se poser en jalons sur cet itinéraire d'un vécu qui surprend à chaque virage, itinéraire coloré qui est presque celui d'un conte merveilleux.

 


14/05/2021
4 Poster un commentaire

Georges Ferney photographe et écrivain de la jeunesse

Chasseur d'images 

et d'aventures

et inventeur d'histoires

 

cinéaste

photographe

romancier

1909-1982

 

Georges Ferney, né au début du XXème siècle (en 1909) sous le nom d'Emmanuel Bonfilhon de Règneris, (son vrai nom), quittera la scène du monde... et de l'aventure - des aventures, devrais-je dire -, 18 ans avant le troisième millénaire (en 1982)... Entre ces deux dates, des décennies de vie active, de passions, de dangers et de jeunesse auront animé un destin hors norme et enrichi la littérature et la photographie d'une oeuvre prolifique et exceptionnelle!

 

1.JPG

Des articles riches en informations et documents iconographiques sont à lire sur notre site ami "Le Sang du foulard"...


05/11/2014
0 Poster un commentaire