Histoires en livres scènes images et voix

Histoires en livres scènes images et voix

Suite de mon entretien avec Esteban & Diego...

Deux talents

sur une bonne

voix... (suite)

 

 

esteban-diego-plage.jpg

 

Quand les notes sont dans la tête!

 

Esteban et son cousin Diego ont commencé a joué sans connaitre le solfège. Lorsqu'une chanson leur plaisait, ils l'apprenaient seuls, en visionnant des vidéos ou avec l'aide de leur prof' de guitare. Inscrit au conservatoire, Esteban s'ennuyait et le solfège le rebutait. Il a donc arrêté le conservatoire! Pour Diego, cela ne s'est pas fait non plus. Se produisant désormais régulièrement dans le cadre de concerts et sur les "plateaux télé", propulsés rapidement sur le devant de la scène, portés par l'enthousiasme d'un public conquis, Esteban et Diego ne se préoccupent pas de solfège n'y n'envisagent son apprentissage - pour le moment en tout cas! Des "grands" se sont aisément abstenus de fréquenter les cours de solfège: Manitas de Plata, Django Reinhardt, Eric Clapton, Jimmy Hendrix et bien d'autres, ou des pianistes comme Ray Charles et Stevie Wonder: tous ces musiciens ne connaissaient pas la lecture d'une partition... 

 

L'entretien

partie 2

 

Jonathan - Très jeunes donc, vous acquérez votre première vraie guitare... Qui vous a appris? Vous avez suivi des cours?

 

Esteban - Oui, en fait, on a suivi des cours dans une association..., et.... et voilà...  

 

Diego - Une heure par semaine, tous les dimanches, en fait. Le dimanche, le prof nous montre les choses et dans la semaine on les travaille pour que le dimanche d'après on puisse les mettre en pratique...

 

Le regard

des autres

 

esteban.diego.micros.jpg

   

Jonathan - Quel regard portent, ont porté, les autres enfants ou adolescents sur votre jeune carrière ? A l'école, au collège, au lycée ? Comment réagissent-ils à vos succès d'artistes?

 

Esteban - Ben, au collège, y a des gens qui sont un petit peu jaloux, mais sinon, la plupart sont contents... quoi, et quand ils m'ont vu à la télé, ils ont dit «oui, c'était bien ! Nanani, nanana...».

  

ESTEBAN.DIEGO.ROUGES2.jpg

 

Jonathan - Et tes professeurs?

 

Esteban - Ben, en fait, ils le savaient pas que je passais à la télé..., mais y a quelques profs qui m'ont dit, «Oui, je vais aller voir sur internet..., et voilà!»

 

Jonathan - Et toi Diego? Au fait, tu es en quelle classe?

 

Diego - Là, je suis en terminale... Donc, en fait, de la jalousie, moi, j'ai pas eu trop de jaloux, on va dire... Mais, heu, après de l'envie, oui, parce que ce qu'on fait, je pense que c'est toujours bien et exceptionnel, donc forcément, je pense qu'il y a beaucoup de monde qui aimerait être à notre place! C'est une chance de tourner... Du coup, comme il y a des guitaristes dans ma classe, souvent je joue de la guitare avec eux et je leur montre des choses, parce que, ils aiment bien la guitare aussi...

 

Jonathan - Et les profs?

 

Diego - Heu..., mes profs? Oui, j'ai des des profs qui m'ont vu et des surveillants... La prof' d'espagnol nous a vus à The Voice, et quand y a un élève qui a dit «Mme, vous avez vu Diego à la télé?» La prof' a répondu «Ah oui, oui! Mais Diego, il passe souvent à la télé!» Une autre, une des surveillantes, pendant une grosse «éval'» de math de trois heures, en plein milieu de l'évaluation, elle est passée près de moi avec une photo de The Voice sur son téléphone, et me la montre en me disant «Diego, regarde!» et elle m'a mis le téléphone sous le nez alors que j'étais au milieu de mes équations! C'était drôle! [rires] 

 

FLAMENCO.JPG

Travail de la guitare

et cours de chant

 

Jonathan -  Quel temps consacrez-vous chaque semaine ou chaque jour à la musique?

 

Diego - On a une heure de cours tous les dimanches. Après, on s'entraîne chacun de notre côté parce qu'on n'est pas toujours souvent ensemble. On s'entraîne tous les mercredis, chez Esteban ou chez moi, et de temps en temps le vendredi... En duo, ça fait trois ou quatre heures par semaine. Après, tout seuls, ça fait plus.

 

Esteban - Ben en fait, on va commencer à prendre des cours de chant avec un prof'... En fait, c'est un peu le prof' de guitare qui m'a aidé, quoi, à chanter.

 

Diego - Il y a aussi la productrice du single, Marie-Jo Audouard, qui est prof' de chant, qui s'occupait d'une école de chant très renommée, et du coup, ben, elle a coaché Esteban sur le single et elle lui a appris certaines choses.

 

Jonathan - Et toi Diego, tu ne veux pas chanter?

 

Diego - Si, en fait, Je chante un peu grâce à Marie-Jo. Mais en fait, chanter..., je laisse ça à Esteban. Mais de temps en temps, je fais les secondes voix, mais que de temps en temps...

 

Les racines espagnoles

et les conseils de Manuel Malou

 

Jonathan - Allez-vous fréquemment aux concerts de musique latino, dans les lieux parisiens où l'on joue ou chante ce genre de musique?

 

Diego - Ben en fait, on va très souvent en Espagne..., parce que nos grands parents ont des maisons là-bas. Quand ils sont là-bas, on va les voir. Ou on part en vacances par exemple à Pâques. Ben les concerts..., on va voir des concerts de musique espagnole mais pas que... On a des amis qui chantent dans le style comme Renaud, la variété française, du coup on va les voir aussi... On va aussi dans les cabarets latinos ou espagnols, de temps en temps...

 

Jonathan - Avez-vous un ou des «inspirateurs» qui vous ont fortement motivés, une rencontre, une personne ?

 

ESTEBAN.DIEGO.GRENOUILLE.jpgESTEBAN.DIEGO.CLOWNS2.jpg

 

 

  

Ci-contre: Esteban à 9 ans et Diego à 13 ans en février 2009... 

Déjà l'art de se donner en spectacle!

 

 

 

 

 

 

Diego - Une rencontre? heu..., je sais pas mais..., mais des gens qui sont importants, oui... Par exemple, comme chanteur, ben y a Canelita, qui est un chanteur espagnol - quand on était petits on écoutait presque toutes ses chansons. Il y a aussi  Camarón de la Isla... Ce sont des chanteurs de flamenco et aussi un guitariste qui s'appelle Paco de Lucia, qui est, heu..., le plus grand maître de la guitare, le plus fort qui y a jamais eu..., en flamenco. Comme personne qu'on a rencontrée, il y a eu Manuel Malou, celui qui chante dans le film «Gazon maudit», qui chante Historia De Un Amor - d'ailleurs, qu'on a chanté à The Voices -, et une autre chanson qui s'appelle Loli [qu'Esteban & Diego ont aussi à leur répertoire]. Et ben ce monsieur, on l'a rencontré deux ou trois fois et il nous a donné plein de bons conseils!

 

Jonathan - Manitas de Plata, vous connaissez? [Cet entretien a été enregistré 35 jours avant le décès de Manitas] 

 

Diego - Alors oui... heu,  en fait, Manitas de Plata, c'est un guitariste qui a beaucoup de talent, mais heu... en fait, il est autodidacte et il a un peu appris tout seul, ce qui fait que c'est pas vraiment net, c'est pas très technique et pas très précis, on va dire... Alors que Paco de Lucia, lui, il a commencé un peu la guitare avec son père quand il était petit mais il a appris tout seul et techniquement, c'est le meilleur! 

 

Jonathan - Les Gipsy Kings?  Vous aimez? 

 

Diego - Oui, oui, mais Les Gipsy Kings, heu..., pour mettre l'ambiance, y a rien de mieux, on va dire, mais, heu..., en fait,  juste un truc,  c'est que Les Gipsy Kings, ils chantent pas en espagnol! En fait ils sont pas espagnols... Mais c'est très bien et j'aime beaucoup parce que c'est rythmé et tout ça...

 

Jonathan - Ce ne sont pas des inspirateurs à proprement parlé?

 

Diego - Si quand même, parce que le soliste des Gypsy Kings, il a un très, très, très, très bon niveau, quand même ! Et après, pour être sur scène avec vingt guitares et jouer tous ensemble, c'est exceptionnel!

 

ESTEBAN.DIEGO.TOUR.EIFFEL.JPG

ESTEBAN.DIEGO.BLEUS.jpg

Image tirée du clip vidéo « Historia de un Amor» 

 

Sur la voix de Joselito

 

Jonathan - Le petit Joselito tu connais?

 

Esteban -  Ben je le connais mais je connais pas trop ses chansons, quoi... 

  

Jonathan - Tu n'as jamais vu de ses films ?

 

Esteban -  Non! Parce que c'est un petit peu vieux, quoi...

 

Jonathan - Quand je t'ai vu, la première fois, à The Voice, tu me faisais un peu penser, là, à ce gamin... On l'appelait l'Enfant à la voix d'or.... Il a eu une carrière, grâce à ses films, quasiment internationale... Au niveau de la voix, moi, je te mettais sur le même niveau!

 

Esteban - (rire)

 

Jonathan - Est-ce que, en tant qu'enfant chanteur, tu te verrais jouer dans un film interpréter le rôle d'un petit chanteur flamenco?FILM.2.jpg

Esteban - Ben..., je sais pas! Pourquoi pas... ?   

 

Jonathan - Tu n'y as jamais pensé ?

 

Esteban - Non pas trop, ...en fait, parce que les films de Joselito, je connais pas trop, j'ai jamais vu, je peux pas savoir ce que sait que ce type de film... 

 

Jonathan - Ça ne te déplairait pas ?

 

Esteban - Ben non!

 

Jonathan - Et toi Diego?

 

Diego - Ben, pourquoi pas? ça pourrait être amusant!

 

La scolarité et les loisirs

de deux têtes...

bien sur leurs épaules!

 

Jonathan - Êtes-vous bons élèves à l'école?

 

Diego - Oui.

 

Esteban - Oui.

 

Jonathan - Diego, as-tu choisi une option artistique au lycée?

 

Diego - Non, pas du tout! Je suis en scientifique, en fait. Comme 'S', mais avec un peu moins d'anglais, un peu moins de français et un peu moins d'histoire-géo...

 

Jonathan - Esteban, tu es en quelle classe?

 

Esteban - Moi je suis en troisième.

 

Jonathan - Vous sentez-vous différents des autres ados, mis à l'écart, ou trop adulés?

 

Diego - Non, non, pas du tout !

 

Esteban - Non!

 

                 Deux garçons en route

pour les étoiles?  

.ESTEBAN.ETOILE.2.JPG

DIEGO.LUNE.JPG

Jonathan - Esteban, après The Voice, tu n'as pas pris la grosse tête?

 

Esteban - Ben heu... non!

 

Diego - En fait, la grosse tête, Esteban il l'a depuis qu'il est tout petit... parce que, une fois on était partis au ski... et sa tête rentrait pas dans le casque! (rires)

 

Esteban - C'est sûr que j'étais fier..., mais non, j'ai pas pris la grosse tête!

 

Jonathan - Tu n'as pas été vexé quant l'animateur, dont j'ai d'ailleurs oublié le nom, disait «Ce n'est pas une guitare d'enfant que tu as là!»

 

Diego - C'est Bertignac qui a dit ça.

 

Esteban - C'est comme une blague, quoi!

 

Diego - En fait, à Incroyable Talent, on lui avait sorti la même blague... En novembre 2011, en fait, Sophie [Edelstein, membre du jury] avait dit à Esteban «Mais elle est plus grande que toi ta guitare!»

 

Jonathan - Pour revenir à The Voice Kids, Esteban, franchement, tu n'as pas été blessé..., tu n'as pas trouvé que c'était une injustice que tu ne sois pas retenu?

 

Esteban - Ben, quand je suis passé et que je ne suis pas retourné, non, parce que c'est le jeu!

 

Jonathan - Nathalie, mère de Diego, tante d'Esteban, a l'air très présente dans votre vie artistique? Elle est votre imprésario?

 

Diego - En fait, c'est elle qui s'occupe de tout ce qui est administratif et du relationnel avec les gens, on va dire..., heu, les fans et tout ça... Elle s'occupe des spectacles...

 

Jonathan - Chargée de la communication?

 

Diego - Oui, on va dire ça... Mais il y a aussi la mère d'Esteban , donc ma tante, qui est aussi très présente et qui aide beaucoup mais on la voit moins... 

 

Jonathan -  Elle reste dans l'ombre! 

 

Diego - Elle est plus réservée...

 

Jonathan -  On ne sait pas qu'elle existe mais elle est bien là et c'est l'essentiel! ...Vous avez d'autres passions pour vos loisirs? un autre violon d'Ingres?

 

Diego - Pour moi, le sport compte beaucoup. Je fais de la gym', du tennis, du ski et l'été, quand on est à la plage en Espagne, je fais de la voile aussi. Je suis moniteur de voile.

 

Esteban - Ben, j'aime bien les sports aussi déjà. L'année passée j'ai fait du foot et du tennis et cette année je fais du tir à l'arc.

 

 

esteban.diego.velo.jpg.JPG

 

 

 

esteban.diego.laura.jpg.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laura, la sœur d’Esteban et cousine de Diego, partage tout avec eux

et parfois même participe en dansant lors de leurs concerts...

 

Les plaisirs de la scène

 

Jonathan - Dans votre vie, la présence sur scène vous apporte-t-elle du bonheur plus que tout le reste?

 

Diego - Ben oui quand même!

 

Esteban - Ben oui!

 

Diego - Surtout quand les gens réagissent et que, quand ils nous applaudissent, c'est ce qu'il y a de mieux, quoi!

 

Jonathan - Ça vous est arrivés de jouer devant un tout petit nombre de gens, cinq, six ou quinze personnes?

 

Diego - Ça nous est déjà arrivé! Il y a différents contextes: de faire un concours par exemple, où il n'y a quasiment que notre famille dans la salle! Ça arrive! Heu..., ou sinon, en famille quand des gens viennent à la maison ou quelque chose comme ça, et que là ils nous disent "Est-ce que vous pouvez nous chanter une chanson?"...C'est deux choses différentes! Si c'est un concours, on est sur scène et si y a pas grand monde, sur scène, le public on le voit pas bien!

 

Jonathan - Quand il n'y a pas grand monde, vous vous impliquez de la même manière? Même s'il n'y a que quinze personnes?

 

Diego -  Pareil! Qu'il y ait cent personnes ou dix, c'est pareil!

 

 

ESTEBAN.DIEGO.LUNE.JPG

 

Entretien recueilli le 1er octobre 2014

Montage des illustrations et mise en page

de Jonathan

Photos gracieusement communiquées par les familles

 

Articles complémentaires:

L'entretien partie 1

Esteban et Diego et The Voice Kids 

Esteban m'ouvre la voix

Esteban le petit flamenco



16/11/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres