Histoires en livres scènes images et voix

Histoires en livres scènes images et voix

Quand une BD devient roman...

Roman feuilleton "Enfants de gouttière"

de la BD au roman

 

 

Cette histoire, très inspirée par un vécu, était d'abord le scénario d'une BD. L'esquisse des 46 planches a été effectuée puis les 14 premières pages ont été crayonnées et encrées (une sorte de "story board"). Présenté à une grande maison d'éditions de BD parisienne, après avis d'un auteur de BD expérimenté, le projet a été refusé et l'auteur encouragé a le proposer à des "petits éditeurs" chez lesquels le style et la facture des dessins n'étaient pas aussi rigoureusement formatés.

 

GOUTTIERES3.jpg

 

GOUTTIERES 4.jpg

 

Des découpes dans les planches achevées sont utilisées pour illustrer ce feuilleton dans sa version littéraire que je publie dans un blog culturel.

 

Au fil de l'écriture, le scénario a naturellement évolué, prenant souvent des directions nouvelles, enrichies d'anecdotes et de nœuds dramatiques complémentaires, mais la trame demeure. Les planches esquissées ci-dessous étaient le premier jet d'un "découpage technique" (rythme, pagination, cadrages, plans). Un deuxième travail a été effectué, plus précis, avec le respect des proportions et introduction de quelques éléments de décor. Pour la BD, le dessinateur utilise les mêmes "standards" que pour le cinéma: plan général, plan moyen, plan rapproché, gros plan, champ-contre-champ, plongée et contre longée. On retrouve évidemment les mêmes exigences que pour le "montage" d'un film avec des rushs épars...

 

Pour les bâtiments vus de l'extérieur, une maquette en papier rigide avait été construite, à l'échelle, avec les toitures.

 

GOUTTIERES BD 1.JPG 

 

 

GOUTTIERES BD 2.JPG
GOUTTIERES BD 3.JPG





25/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres